Statuts de protection et de conservation

Statut de conservation

Statut de conservation à l’échelle internationale

La chute des populations de Râle de genêts sur l’ensemble de son aire de distribution a conduit à le considérer, en 1988, comme espèce mondialement menacée. En 2000, le Râle des genêts était classé comme « vulnérable » selon les critères de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Cela a justifié la mise en place d’un plan d’action international.

En 2004, son statut mondial a été revu au regard de nouvelles données collectées, notamment en Russie et en Biélorussie. Il était alors considéré comme « quasi menacée ». Depuis 2010, l’espèce est désormais considérée comme "préoccupation mineure" selon les critères de l’UICN.

Statut de conservation en France

En 1999, le Râle des genêts était considéré comme une espèce « en Danger »  [1]

Le risque d’extinction du Râle des genêts dans la décennie à venir a été évoqué au vu des résultats de l’enquête de 2006. Ce risque reste d’actualité et s’est probablement accentué malgré un effectif apparemment stable. Le déclin sur des grands sites est diagnostic d’un dynamisme de population déficitaire. Le succès reproducteur et/ou la survie des individus adultes y ont baissé en raison des menaces qui perdurent. [2]

Statut de protection

Statut de protection à l’échelle internationale

Le Râle des genêts est protégé par :

  • la Directive oiseaux concernant la conservation des oiseaux sauvages (79/409 CEE) (adoptée le 6 avril 1979)
  • la directive la convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe (adoptée le 19 septembre 1979)
  • la convention de Bonn relative à la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage

Statut de protection en France

Le Râle des genêts est intégralement protégé en France en vertu de l’Arrêté ministériel du 17 avril 1981 fixant la liste des oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire (J.O 19/05/1981), modifié par l’arrêté du 3 mai 2007 (J.O 16/05/2007). Il figure parmi les espèces concernées par l’Arrêté du 9 juillet 1999 (J.O du 28/08/1999), fixant la liste des vertébrés protégés menacés d’extinction en France et dont l’aire de répartition excède le territoire d’un seul département.

Toute autorisation de détention, transport, utilisation ou atteinte les concernant demeurera de compétence ministérielle et non préfectorale.

[1ROCAMORA, G. & YEATMAN-BERTHELOT, D. (1999) Oiseaux menacés et à surveiller en France. SEOF & LPO, Paris, 560 p.

[2Extrait de l’enquête nationale de dénombrements des mâles chanteurs de Râle des genêts en 2009, Bernard Deceuninck, Coordinateur du Plan National d’Actions en faveur du Râle des genêts.

Partagez :