Aire de distribution et migration

Aire de distribution

En période de reproduction, le Râle des genêts est présent dans une grande partie de l’Europe, avec cependant une aire de distribution très fragmentée dans la partie occidentale du continent. L’aire de distribution indiquée par la carte ci-dessous apparaît très optimiste et n’est plus à jour. Les sites de nidification étant localisés de manière diffuse, il faudrait les représenter par de petites localités à cette échelle. Le râle évite les régions méditerranéennes, les reliefs et le grand nord.

JPEG - 48.5 ko

La biologie du Râle des genêts dans ses quartiers d’hiver africains est très mal connue.

Migration

Le Râle des genêts quitte ses sites de nidification courant août. La migration vers l’Afrique du Nord se fait entre septembre et octobre. L’arrivée sur les sites d’hivernage (en majorité au sud de l’Équateur) est, quant à elle, constatée aux alentours du mois de novembre ; cela correspond à la saison des pluies.

JPEG - 33.6 ko

Les sites d’hivernage sont abandonnés lorsque la végétation y disparaît à cause de la sécheresse, vers mars-avril. Les premières arrivées en Europe sont constatées à partir de mi-avril et ce jusqu’à la mi-juillet. Entre mai et mi août, le Râle des genêts est présent sur son site de reproduction où il élèvera une, ou plus rarement deux couvées. Voyageant surtout de nuit, ses déplacements passent inaperçus et demeurent très mal connus. Il en va de même des sites fréquentés en halte migratoire. La connaissance de l’espèce en période migratoire se limite essentiellement à quelques observations dans des habitats ouverts (landes, cultures, prairies,…).

Quant à savoir quelles populations passent par la France, les informations demeurent tout aussi fragmentaires. Seules quelques reprises de râles bagués dans les îles britanniques et tués à la chasse en France attestent du passage de cette population dans l’hexagone.

Mots-clés : Biologie

Partagez :