Suivi par radiopistage

Sites concernés par l’action

Basses Vallées Angevines et Moyenne Vallée de l’Oise

Objectif

Améliorer la protection des nichées et des individus rescapés de la fauche.

Description

Etude des déplacements et de l’utilisation des différents habitats par le Râle des genêts durant la saison de reproduction (postes de chant des mâles et localisation des nichées) et durant la fauche.

Méthodologie  : le Râle des genêts étant une espèce très discrète, aux mœurs nocturnes, la télémétrie est la méthode à privilégier.
Suivi par radiotracking des adultes et jeunes.

Les données permettront ainsi de déterminer précisément les zones refuges (type d’habitats, localisation…) et de déboucher sur des propositions concrètes de protection des nichées au moment de la fauche.

Les propositions de conservation se feront selon deux orientations :
- le suivi intensif de terrain permettra de localiser les individus et, de manière générale, de sensibiliser les éleveurs et ainsi de sauver des nichées ;
- la définition de mesures de gestion à décliner après le programme LIFE à travers de nouvelles MAET, plus adaptées aux besoins écologiques du Râle des genêts.

Cette action ne débouchera pas directement sur des actions concrètes de mise en place de bandes refuges. Néanmoins, elle doit permettre de mieux comprendre la fonctionnalité des milieux pour l’espèce pour qu’il soit ensuite possible de désigner des zones refuges.

Pourquoi cette action est-elle nécessaire ?

La fauche des prairies engendre une mortalité très forte, augmente les risques de prédation et engendre une redistribution spatiale des individus sur des espaces dépourvus de toute gestion conservatoire. Identifier par télémétrie et préserver ces zones de repli est donc fondamental pour assurer efficacement la subsistance des survivants au moment de la fauche.

Résultats attendus

Dans les Basses Vallées Angevines :

  • suivi sur environ 3 500 ha ;
  • 60 Râles des genêts équipés et suivis sur 2 années ;
  • propositions de gestion des habitats en faveur de la protection des nichées et des individus ;
  • sauvetage des nichées et individus grâce à leur localisation précise sur le terrain.

En Picardie :

  • suivi sur environ 5600 ha ;
  • 60 Râles des genêts équipés et suivis ;
  • propositions de gestion des habitats en faveur de la protection des nichées et des individus ;
  • sauvetage des nichées et individus grâce à leur localisation précise sur le terrain.
Prise de données biométriques sur un individus capturé
Crédits : Sylvain Hunault
G. Mourgaud (LPO Anjou) et un individu capturé
Crédits : Sylvain Hunault
Remplissage des données biométriques par G. Mourgaud (LPO Anjou)
Crédits : Sylvain Hunault

Partagez :