Suivi des fauches

Sites concernés par l’action

Basses Vallée Angevines / Moyenne Vallée de la Charente / Moyenne Vallée de l’Oise

Objectif

Évaluer l’impact des mesures de conservation et de communication sur les chronologies de fenaison.

Description

Les mesures de gestion conservatoire du Râle des genêts ont pour objectif de retarder la fenaison et d’adapter au mieux les modes de fauche. Les dates et durées de fauches varient d’une année sur l’autre sur un site donné, en raison surtout des conditions climatiques. Or, on dispose de peu de données quantifiées sur leur progression pendant l’été (% fauché par jour). De même, les différences qui existent entre les années (début et fin des fauches) demeurent non quantifiées.

Les mesures agro-environnementales ont figé les dates de début des fauches sur les prairies contractualisées, mais cela n’a pas eu l’effet escompté à l’échelle globale d’un site, puisque les dates de fauche sur les autres parcelles restent entièrement libres. En effet, pour pouvoir être efficaces à l’échelle d’un site, les surfaces contractualisées avec des dates de fauche tardive doivent être suffisamment importantes. D’autre part, certaines parcelles ont vu leur contrat modifié pour des dates de fauche plus précoces.

L’acquisition des données sur la chronologie de fauche des parcelles contractualisées ou non, leur localisation et leur surface apparaît essentielle pour mesurer les risques occasionnés par les fauches au niveau de chaque site et pour tenter d’évaluer l’effet des MAET.

Résultats attendus

  • Evaluation de l’impact des mesures de conservation et de communication ;
  • Préconisations concrètes pour mieux adapter les chronologies de fauche aux exigences biologiques du Râle des genêts ;

Pour chaque SPA cela correspond à des prospections sur les superficies suivantes :

  • 2 000 hectares dans les Basses Vallées Angevine ;
  • 850 ha en Moyenne Vallée de la Charente, Seugne et Coran ;
  • 5 600 ha en Moyenne vallée de l’Oise.

Partagez :