Protection directe des nichées par l’utilisation d’une barre d’effarouchement

Protection directe des nichées par l’utilisation de la barre d’effarouchement

Sites concernés

Basses Vallées Angevines / Moyenne vallée de la Charente / Moyenne vallée de l’Oise

Description

Les conditions actuelles d’exploitation (fauche plus précoce et plus rapide) ne permettent plus aux espèces prairiales comme le Râle des genêts d’achever leur cycle de reproduction et provoquent souvent la destruction directe des nichées lors de la fauche. Il est donc aujourd’hui urgent de mettre en place des outils de protection efficace comme la barre d’effarouchement et de valoriser cette bonne pratique.

Les barres d’effarouchement sont déjà utilisées en France mais principalement pour préserver la faune gibier (mammifères, perdrix…). Ce type de dispositif n’a cependant jamais été testé dans ce type de prairies alluviales, pour protéger le Râle des genêts. La hauteur et la densité de la végétation aussi bien que la petite taille du Râle des genêts peuvent rendre aléatoire l’utilisation de cette barre d’effarouchement.

Il est donc indispensable d’utiliser concrètement et de tester l’efficacité de ce matériel avec des exploitants et dans ce type de milieu avant de généraliser son utilisation.

Ainsi, lors de la fauche, il sera mis à la disposition d’exploitants volontaires 6 barres d’effarouchement sur les 3 sites concernés par le projet. Disposée du même côté que la faucheuse, la barre d’effarouchement est munie de chaînes et/ou dents pendant jusqu’au ras du sol. Ce sont ces dernières qui feront fuir la faune par simple contact avant que celle-ci ne soit happée par la faucheuse.

Responsables de la mise en œuvre de l’action

LPO / LPO Anjou / CEN Picardie

Résultats attendus

  • Sauvetage de plus de 30 nichées et d’adultes
  • Implication d’au moins 10 exploitants volontaires
  • Promotion de l’efficacité de la barre d’effarouchement auprès de plusieurs centaines d’agriculteurs et de gestionnaires d’espaces naturels concernés par le Râle des genêts.

Partagez :